Warning: Use of undefined constant header - assumed 'header' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/header.php on line 71

28/06/2013 – Festiz 2013 / Jour 1 – Tournus (71)

4 Juil 2013 - 0 commentaire

The Thirsty Selenits Band + Tekpaf + Patatraa + Heyoka

Festiz 2013 – Tournus (71)

28/06/2013

(Information : Les photos sont exceptionnellement présentes après l’article.)
Ce week-end nous avons délaissé notre belle ville mâconnaise pour rejoindre Tournus pour la 2ième fois dans le mois. Après les Francos Gourmandes, nous sommes allé soutenir le festival à taille humaine qu’est le Festiz, dont le bénévolat et l’accessibilité à tous sont les maitres mots : à 5 euros la place en prévente et 10 euros le pass 2 jours pour voir plus de 8 groupes… On ne peut pas leur reprocher le tarif !
Avec une ouverture des portes à 19h et un concert prévu à 20h, les Thirsty Selenits Band entreront en scène en retard de manière a ne pas jouer uniquement devant les bénévoles, ce qui est compréhensible. Nos mâconnais sont toujours nombreux sur scène, depuis leur passage à la Cavazik en Mai dernier, pour propager leur rock/funk et si la foule n’est pas aussi dense que la dernière fois que je les ai vu, les personnes présentes adhéreront malgré tout à leur univers. Il faut dire que les conditions techniques sont au rendez-vous avez une qualité de son parfaite pour profiter des projets prévus toute la soirée, la pluie ayant choisie de ne pas venir gâcher le début de soirée, des spectateurs en profiteront pour sortir de chez eux et commenceront à venir danser devant les morceaux de nos mâconnais toujours aussi entrainants et convaincants, le tout sous un soleil couchant.


Pendant que la scène se vide et que le prochain groupe se prépare, Blackballs prend les platines pour faire passer le temps. Entre électro et hiphop, touchant du doigt la dubstep et le dub, l’artiste ayant une lampe torche et un micro directement fixé sur le sac à dos saura retenir l’ambiance entouré du public pendant les changements de plateau durant toute la soirée. A redécouvrir prochainement au Festiculles !
C’est ensuite au tour de Tekpaf d’entrer sur scène, nous avions déjà vu les montcelliens lors du Buzzlive en Août dernier du côté de Viré mais depuis il y a eu du changement : une nouvelle trompettiste et un nouveau bassiste pour remplacer respectivement Nelson et Juliet, mais un nouveau guitariste est également de la partie pour compléter ou alléger les parties du chanteur, ce soir on notera également la présence de Florent, le batteur d’Easy Rider venu remplacer le temps d’un week-end, Thibault. Au niveau du set, très peu de changement si ce n’est sur le jeu de scène, les chœurs revenant au bassiste, le chanteur bondissant pouvant aussi poser la guitare sur certains morceaux… On remarquera néanmoins au premier rang quelques aficionados chantant les paroles du groupe et un public répondant bien à l’énergie du groupe permettant de chauffer l’ambiance pour le projet à suivre. A retrouver le 13 juillet prochain au Festival Saint Rock de La Clayette aux côtés de BB Brunes.


Les 6 grenoblois du groupe Patatraa se présenteront à leur tour sur scène pour jouer leur ska punk teinté de hiphop. Chantant en français et n’hésitant pas à aller au plus proche du public en montant sur les caissons de basse, le chanteur (s’occupant également des samples) pose son flow sur du festif afin de faire bouger la foule, les deux trombones coordonnés viennent également à son renfort au plus près du bord de scène, n’hésitant pas non plus à jumper. Dès le premier titre les différents musiciens du projet donnent tout et la chaleur ne diminuera pas du set, vu que les spectateurs étaient déjà chauffés par les deux premiers projets. Une découverte sympathique qui me rappellera en certains points un certain N&SK, on espère pour eux qu’ils feront le même bout de chemin.


Pour finir la soirée, c’est le groupe punk dijonnais Heyoka qui viendra faire sonner son engagement sur scène. Devant eux, quelques crêtes sont venues pogoter mais également quelques connaisseurs du groupe scotchés à la barrière poing en l’air, bière dans l’autre, scandant les paroles des chansons. Le quatuor n’hésitera pas entre les morceaux à faire passer ses messages et idées entre les morceaux, et dans un esprit profondément antifasciste, parlera bien évidemment de l’affaire Clément Méric, mais aussi de la montée du fascisme en Grèce, des Révolutions des peuples Turques et Brésiliens mais également d’un thème plus général tel que la Télévision et ses chaines orientées, ou de manière plus inattendue en abordant les suicides au travail de gens « qui à cause des crédits s’achètent une vie qu’ils ne peuvent plus rembourser ». Malgré l’horaire de passage du groupe tardif et la pluie commençant à faire son apparition, pas moins de deux rappels seront effectués ce qui montre une certaine fidélité de la part public.


En conclusion, une soirée fort sympathique à laquelle le public n’a malheureusement pas répondu au niveau des espérances des organisateurs : la faute au temps ? à la communication ? au manque de tête d’affiche comme Marcel et son Orchestre l’an dernier, ou aux trois combinés ? Seul les semaines prochaines nous le diront mais j’apporte une année de plus mon soutien à ce festival qui en plus d’être positionné dans un lieu agréable et d’avoir une technique digne de ce nom, joue la carte de la découverte locale en proposant des artistes de Saône et Loire et Bourgogne en plus d’artistes venant d’ailleurs, et surtout cherche à rester dans un budget raisonnable que ce soit sur l’entrée ou en buvette/restauration. Un festival qui étant directement organisé en faveur du public mais aussi des groupes locaux, est essentiel dans le paysage culturel du département mais également de la région : on lui souhaite de repartir sur de bonnes bases pour 2014 de façon à ce que le public cette fois-ci vienne en grand nombre.

Article/Photos : Fabien Dubois

TOUTES LES PHOTOS :
THE THIRSTY SELENITS BAND :






TEKPAF :






PATATRAA :





HEYOKA :









Information : Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droit, toute copie, reproduction ou utilisation sans accord préalable peut engendrer des poursuites. Merci de contacter l’auteur pour toute utilisation.

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire