Warning: Use of undefined constant header - assumed 'header' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/header.php on line 71

22/06/2013 – Fête de la Musique / Jour 2 – Mâcon (71)

28 Juin 2013 - 0 commentaire

Flox + Clinton Fearon + Stormilianz + Necrosphera

Fête de la Musique 2013 – Mâcon (71)

22/06/2013

(Information : Les photos sont exceptionnellement présentes après l’article.)
Après une soirée réussie pour le premier jour de l’été (voir l’article ici), Mâcon propose comme à son habitude une deuxième soirée de Fête de la Musique mais en proposant uniquement une programmation sur la Grande Scène et dans les bars.
A 21h, Flox entre en scène devant les Mâconnais confortablement assis sur les marches de l’Esplanade Lamartine, proposant un mélange de Reggae, de Dub et d’Electro en anglais, sa langue maternelle, notre artiste cherchera à envoyer un maximum de vibrations sur les spectateurs. Si le set commencera doucement, le groove étant néanmoins déjà présent et accompagné de ses trois musiciens, ils essayeront de faire descendre les rangs du fond assez timides et les faire se rapprocher du devant de scène pour partager avec eux. Et c’est en proposant les premiers morceaux orientés dub que la glace commencera à se briser et que les premiers spectateurs se mettront debout au premier rang. Multi-instrumentaliste : parfois uniquement chanteur, parfois guitariste ou encore derrière les machines, ce frontman a une vraie personnalité, ce qui ne l’empêchera pas malgré tout de faire une reprise dub du titre « Sensimilia » de Black Uhuru qui je dois l’avouer était plutôt réussie. Et c’est après un peu plus d’une heure, un coucher de soleil et la réussite d’avoir fait descendre et bouger une petite foule de Mâconnais que le set s’achèvera. Une très jolie découverte pour ma part, à retrouver en Novembre prochain du côté de Chalon-sur-Saône en première partie de IAM… Rien que ça !


Partant à la recherche de groupes en terrasses de bar je recommence à avoir la malchance de la veille en arrivant au moment où le groupe a fini son set ou est en pause lorsque je traverse toute la ville pour le voir et parler de son concert dans l’article. C’est donc en parcourant les rues que je tombe sur Necrosphera en concert improvisé devant l’Oeil du Dragon, ce groupe de Black Métal bourguignon avait donc réunis devant lui une petite foule de métalleux venus découvrir le groupe et d’autres curieux de passage dans la rue s’arrêtant pour découvrir le spectacle. Malheureusement pour moi n’étant pas un fan de Black Métal, je n’accrocherais pas du tout au projet proposé mais je soutiens l’effort de représenter tous les styles dans ce genre d’évènement, le Métal n’ayant que très peu souvent une scène attribuée les 21 juin sur Mâcon, si ce n’est en concert improvisé…


Du côté de La Folie Douce, Stormilianz s’était aménagé une petite scène avec projecteurs et lampions lumineux en fond de scène en plus de leur traditionnelle banderole nominative. Commençant à peine leur set lorsque j’arrive, les gens se rapprocheront timidement pendant l’intro puis certains commenceront à danser lors des premiers titres dont Rainbow. Comme pour SAÏ la veille, ayant vu à de nombreuses reprises leur set je repars du côté de la Grande Scène laissant les Mâconnais juger par eux même de la prestation de nos soul men.


Une fois revenu sur l’Esplanade Lamartine, Clinton Fearon est déjà présent sur la Scène sur l’Eau accompagné d’un guitariste et un bassiste, tout trois éclairés de manière intimiste alors qu’ils jouent face à une foule conséquente : de nombreuses personnes sont debout devant les barrières pendant qu’une bonne partie des places assises sont comblées et que des curieux forment également une ligne de spectateurs debout tout en haut des marches. Ce jamaïcain, ex membre des Gladiators de 1969 à 1987, diffuse depuis sa musique en solo devant un public conquis, chantant et dansant sur ses morceaux. Celui pour qui « jouer devant un public chaque soir est une récompense » fera passer son message pendant ses chansons mais aussi entre les morceaux et comme il le dit si bien « il faut faire ce que l’on veut et ce que l’on aime dans la vie car personne ne le fera pour vous ». Malgré une petite averse qui apparaitra sur les derniers morceaux, le public réclamera bien entendu un rappel et Clinton, lui, ne manquera pas de rappeler son passage au Genestival (de Génelard) en juillet prochain même si quelques irréductibles criaient déjà l’information dans la foule entre les morceaux. Et c’est sur des notes de Reggae Acoustique qui parfois semblaient laisser place à l’improvisation, que ce finira cette seconde journée de Fête de la Musique.


Article/Photos : Fabien Dubois

TOUTES LES PHOTOS :
FLOX :











NECROSPHERA :



STORMILIANZ :



CLINTON FEARON :









Information : Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droit, toute copie, reproduction ou utilisation sans accord préalable peut engendrer des poursuites. Merci de contacter l’auteur pour toute utilisation.

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire