Warning: Use of undefined constant header - assumed 'header' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/header.php on line 71

13/06/2014 – Francos Gourmandes (Jour 1) : Dub Inc + Skip The Use + Les Wampas + La Mine de Rien + Teldem Com’unity – Tournus (71)

25 Juin 2014 - 0 commentaire

Francos Gourmandes 2014 / Jour 1

Dub Inc + Skip The Use + Les Wampas

La Mine de Rien + Teldem Com’unity

13/06/2014

(Information : Les photos sont présentes après l’article et ne sont toujours pas libres de droits.)
Pour leur troisième édition, les Francos Gourmandes étaient de retour sous une nouvelle formule sur 2 jours avec un vendredi axé jeune et un samedi plus familial. La seconde scène musicale étant également remplacée par des shows culinaires dignes d’un Masterchef ou un Topchef en direct, permettant d’équilibrer une fois de plus la musique et la gastronomie dans ce festival fait pour les gourmands. Retour sur la première journée !
La lourde tâche du démarrage musical a été offerte au groupe dijonnais Teldem Com’unity. Avec une ouverture des portes à 16h et un show culinaire une petite heure plus tard, quand le projet entre sur scène à 18h, des spectateurs sont heureusement présents pour découvrir nos bourguignons. Assis dans l’herbe, ou commençant à s’amasser devant la scène, le public plutôt jeune aimera l’entrée en matière avec des titres tantôt purement instrumentaux ou accompagnés de quelques samples vocaux comme celui de Lyricson sur le titre Safara présent sur l’album « Absorption » sorti en début d’année, tantôt avec accompagnés de la voix de Mayd Hudd micro en main se baladant de part en part de la grosse scène. Si la surprise de voir ce style et ce projet ouvrir le festival est présente durant les premières minutes, ayant vu le groupe en fermeture du Grand bastringue il y a de cela 2 ans, les basses inhérentes au style et la technique de Teldem me transportent et convainquent en l’espace de quelques titres.. le festival est bien lancé !


Les amoureux de la cuisine pourront se délecter d’un nouveau show culinaire avec l’intervention du parrain de l’édition, Yves Camdeborde, connu du commun des mortels pour sa participation en tant que jury de Masterchef. C’est ensuite La Mine de Rien qui prit place sur scène, lyonnais de l’étape, venus présenter leur nouvel album « Avec des Si » sorti il y a peu. Également deux ans que je n’avais pas vu ce projet, la dernière fois étant à la Tannerie pour la sortie de leur live, le groupe a une fois de plus évolué et toujours dans le bon sens. Mixant chanson et festif, le public ne tardera pas à danser sous le soleil tapant mais également à réagir entre les morceaux en répondant à Yannick, charismatique chanteur du projet. Avec une musique cuivrée, des percussions efficaces et un bassiste énergique, les musiques s’enchainent « Avec des si », « Faire Face » ou encore « Roumanie » et les différents albums sont parcourus, mais un mot sur l’intermittence et le mouvement de grève que le groupe soutient sera également glissé, un boycott du festival ou diverses actions ayant d’ailleurs été envisagés par les technicien dans la matinée même. Pour ma part toujours un plaisir de redécouvrir ce projet qui trouve parfaitement sa place en festival.


Autre show culinaire le temps d’effectuer le changement de plateau, pendant que certains resteront devant celui-ci, d’autres attendront avec impatience l’arrivée des Wampas sur la Grande Scène pendant que les derniers iront explorer La Halle en Folies et les produits de producteurs de la région ou se restaurer à l’Allée des Chefs où les 4 chefs étoilés de Tournus ont joué avec les papilles des festivaliers à travers un menu proposé dans un restaurant éphémère bien évidemment sur le site. Une action des intermittents a ensuite eu lieu, juste avant l’entrée sur scène des punks, l’occasion d’exprimer leur prise de position au public nombreux et une jolie manière de faire passer le message. A la fin du discours Didier Wampas est d’ailleurs venu tenir la banderole avant de finalement envoyer le son. Le retour du projet est réalisé de manière énergique : après une tournée solo de Didier Wampas avec Bikini Machine passée en décembre dernier à la Cave à Musique, le groupe sortira les guitares saturées et jumpera afin de motiver le public. Celui-ci ne se fera pas prier et scandera « Didier Wampas est le roi » entre les morceaux, « Petite Fille », « Rimini », « Manu Chao » les titres principaux sont de la partie, tout comme les slams. Didier montera sur des piles de retours tel un équilibriste, donnera du fil à retordre à l’ingé son en tapant son micro par de multiples reprises sur ceux-ci mais également en le lançant en l’air, puis viendra au plus proche de la foule, se laissant porter guitare en main par celle-ci ou encore une seconde fois sur une botte de foin et une chaise… Le spectacle était au rendez vous !


Skip the use était attendu de pied ferme par le public car bien évidemment l’une des trois têtes d’affiche de cette première journée. Seul groupe que je n’avais encore jamais vu, ce fut pour ma part une très jolie découverte voire la révélation 2014 à la fois personnelle et du webzine. Si les Wampas avaient placé la barre haute niveau énergie sur scène, Skip The Use enfonce le clou, le côté déluré en moins, mais les textes en anglais et les jumps à répétitions de Mat Bastard compenseront sans aucun mal. Un public plus jeune était présent devant la scène mais tous les âges étaient toutefois présents dans foule étendue pour découvrir ou redécouvrir ce projet fortement médiatisé dont le nouvel album Little Armageddon est disponible depuis quelques mois. L’ambiance sera chaude et le son rock avec quelques touches électro fera du bien aux oreilles des festivaliers abusant du ban bourguignon, lequel sera gentiment moqué par les membres du groupe. Le titre « Etre heureux » en français tranchera dans le set, plus calme et franchement engagé, cette touche sera appréciée du public qui se manifestera bruyamment. Un joli set gourmand qui éveillera lui aussi les papilles… A consommer sans modération !


Pour conclure cette soirée, les stéphanois de Dub Inc étaient eux aussi présents, suivant le chemin tracé par Danakil et Broussai programmés l’an dernier. Après avoir rempli le Zenith de Saint Etienne, celui Paris mais également participé à de nombreux festivals en France, le principal groupe de reggae français était de retour après une tournée Européenne pour présenter son dernier album Paradise. Si le rock laissait place au reggae, l’ambiance était toujours présente et la foule de désemplira pas tout du long du set. « Tout ce qu’ils veulent », « Dos à dos », « Chaque nouvelle page », « Metissage », « Better run » ou encore « Rude Boy », les nouveaux titres se mêleront aux anciens pour le plus grand bonheur des fans qui chanteront à tue-tête en dansant et jumpant sur les titres. Leur set se conclura devant une foule de plus de 8000 personnes levant les bras puis sautant une dernière fois, une jolie image pour finir cette première journée de festival.


Article/Photos : Fabien Dubois

TOUTES LES PHOTOS :
TELDEM COM’UNITY :





LA MINE DE RIEN :











LES WAMPAS :











SKIP THE USE :












DUB INC :











Information : Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droit, toute copie, reproduction ou utilisation sans accord préalable peut engendrer des poursuites. Merci de contacter l’auteur pour toute utilisation.

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire