26/01/2013 – KORRELATION SPATIALE – Mâcon (71) « La scène mâconnaise

26/01/2013 – KORRELATION SPATIALE – Mâcon (71)

30 Jan 2013 - 0 commentaire

Korrélation Spatiale

MIK IZIF + ALIEN DUCH + INFRACID

DICK LORENTZ + SUBSTANCE SONORE + OSTRALOPITEK

La Cave à Musique – Mâcon (71)

26/01/2013

Samedi soir avait lieu la rentrée de la Cavazik avec une soirée électro portant le doux nom de « Korrélation Spatiale » en co-production avec Synesthé’Zic. Au programme de la soirée pas moins de 6 projets qui se suivront pour faire durer le plaisir du public de 22h à 5h du matin. Une soirée réussie… les explications ci-dessous.

Pour l’occasion la salle avait changé de décor de manière spatiale : les rétroprojecteurs avaient investi le plafond pour projeter des vidéos sur les murs, mais aussi sur des écrans sur scène recréant parfois un univers spatial ou alors plus psychédélique, un poste de commande se trouvant sur scène, écrans de bords face au public, le décor est travaillé ce soir ! Nos sept capitaines de bords se succéderont alors (sans coupures), après un set avoisinant l’heure pour chacun d’entre eux. Sachant que mes connaissances en électro sont assez minimes je ne peux donc pas faire une chronique complète mais différents styles étaient représentés ce soir : l’Hardtek pumpcore avec Ostralopitek pour ouvrir la soirée, suivra Substance Sonore et son Acid Tribe, Infracid et de l’Electronica / Rock&Dance jusqu’à 1h du matin. Et enfin la seconde partie de la soirée comportera Mik Izif puis Dick Lorentz présentant chacun un projet orienté Techno et enfin pour finir Alien Dutch pour de l’Acid trance / Hard techno pour conclure cette longue soirée.

Étant resté jusqu’aux dernières notes, les projets présentés ce soir, étaient différents les uns des autres et le projet d’Infracid restera mon préféré pour le côté un peu plus rock. Mais chacun y trouvera son compte grâce aux différents styles et un roulement du public sera remarqué suivant les goûts des uns et des autres, la cour gardant toujours un minimum de gens en son sein (une buvette extérieure et un espace restauration étant également mis en place ce soir). Autre information importante la Cave a vite affiché complet au détriment de certaines personnes venues faire la fête et ayant parfois fait quelques kilomètres pour rien (d’où l’importance des préventes.. on ne le rappellera jamais assez !). Le public dans la salle lui aurait été prêt à rester jusqu’au petit matin, certains ne manquant pas d’essayer de faire rester Alien Dutch derrière ses platines un peu plus longtemps, en vain.

En conclusion, si ce type de soirée n’est pas mon idéal entre autre à cause du style, on ne peut que féliciter une organisation présente et efficace mais aussi l’équipe de bénévoles courageux.










Article / Photos : Fabien Dubois

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire