Warning: Use of undefined constant header - assumed 'header' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/header.php on line 71

10/05/2014 – Festivrac (Jour 2) : Broussaï + Lyre le Temps + LeYan & Skoob le Roi – Pont de Vaux (01)

18 Mai 2014 - 0 commentaire

Lyre le temps + Broussaï + LeYan & Skoob le Roi

Festivrac – Pont de Vaux (01)

10/05/2014

(Information : Les photos sont présentes après l’article et ne sont toujours pas libres de droits.)
C’est en mai et en salle que revenait la 22ième édition du Festivrac ! C’est toujours à Pont de Vaux et sur deux jours que cette nouvelle formule invitait les spectateurs à se déhancher et après une première soirée sous le signe des percussions avec le duo humorythmique Fill’s Monkey rassemblant quelques 450 personnes, les organisateurs avaient concocté une seconde soirée plus électrique !
Les Strasbourgeois du projet Lyre Le Temps étaient chargés d’ouvrir la soirée après que le public ait pu se désaltérer chaleureusement pendant la « FestiHour ». Une averse ayant fait rentrer les spectateurs curieux et les divers fêtards, c’est dans une salle agréablement remplie que le trio a commencé son set. Du hip-hop / electro-swing qui, aidé par les vidéos diffusées en fond de scène, aura fait voyagé la foule pendant un peu plus d’une heure. Le groupe s’étant frotté aux Mâconnais dans l’après-midi lors d’un showcase à Cultura, c’était face à des spectateurs ayant envie de danser, qu’il a pu défendre son album « Outside The Box » sorti en fin d’année dernière. Une sympathique découverte pour ma part et un gros coup de cœur pour de nombreuses personnes dans la foule à en entendre les bruits de couloir !


Lorsque Broussaï entre sur scène, c’est devant une jauge maximale : 500 personnes ayant fait de déplacement pour venir soutenir le petit groupe local faisant désormais partie des fiers représentants du reggae français au niveau national et européen depuis maintenant plus de 10 ans ! Même si la jauge autorisée n’était pas à la hauteur de la salle et de l’extérieur qui auraient facilement permis d’en contenir quasiement le double, l’ambiance était au rendez vous. Un moyen de revenir sur cette carrière bien remplie et de redécouvrir les morceaux phares de Side One à Kingston Town : Elle m’accompagne réarrangée façon Génération H, Rêve d’évolution, Avec des Mots, Contrastes et Couleurs, Kingston Town… Mais également de dévoiler un peu plus l’avenir du groupe avec un « Mister Mandela » inédit. La chaleur était au rendez-vous tout comme les fidèles aux premiers rangs comme le remarqueront Tchong et Karma, micro en main. Et si les cuivres ne sont plus de la partie depuis le début d’année, ce n’est pas ça qui dérangera les fans qui ont jumpé, slammé et chanté pendant tout le set. A la fin une question se pose dans la foule : alors à quand un retour sur Mâcon ?


Pour finir la soirée, les organisateurs avaient prévus LeYan et Skoob le Roi, deux personnages distincts du label Chinese Man Records mais parcourant régulièrement la route ensemble sous le simple nom de « LeYan & Skoob le Roi » comme l’an dernier lors du passage de Deluxe à la Cave à Musique. Platines sous les doigts, énergie dans les jambes et créativité dans la tête résument ce duo qui fournira un set éclectique et parfois barré permettant aux amoureux de musique de danser jusqu’au couvre feu. Si la salle se videra évidemment avec l’heure qui tourne, les fidèles danseront jusqu’au climax du set : les organisateurs rejoignant le duo sur scène pour donner de sa personne une dernière fois ! Pari réussi pour cette édition sur tous les plans : musicaux, public… En attendant l’édition 2015, les organisateurs planchent sur Arts en Vrac du 5 juillet prochain.


Article/Photos : Fabien Dubois

TOUTES LES PHOTOS :
LYRE LE TEMPS :







BROUSSAÏ:












LEYAN & SKOOB LE ROI:





Information : Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droit, toute copie, reproduction ou utilisation sans accord préalable peut engendrer des poursuites. Merci de contacter l’auteur pour toute utilisation.

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire