03/03/2012 – JMPZ / Lofofora / Brice et sa pute – La Cave à Musique

9 Mar 2012 - 1 commentaire

JMPZ / Lofofora / Brice et sa pute

Cave à Musique – Mâcon (71)

03/03/2012

Samedi dernier, dernier concert d’une grosse lignée d’évènements programmés pour les 20 ans de la Cavazik, hormis le concert de Miossec isolé mi mars, et pour cela les organisateurs ont mis le paquet : Brice et sa Pute, le concert d’adieu de JMPZ et Lofofora pour finir la soirée, et ils se sont pas trompés : Concert Complet depuis quelques temps déjà.

L’ouverture des portes était prévue à 20h et le premier concert commençait à 20h30 sous le chapiteau, du monde était déjà largement présent dans la cour, je m’y aventure quelques minutes en avance, curieux de découvrir le projet Brice et sa pute mais principalement pour avoir une bonne place. Le duo entre sur scène, Brice enfermé en cage, le visage blanchi et habillé d’une chemise noire, cravate, pantalon du dimanche (l’habillement aura son importance par la suite), son acolyte étant quand à elle accoutrée une courte robe rouge à pois blanc, les portes jarretelles apportant le côté glamour et n’hésitant pas à dévoiler ses nombreux tatouages. Ce duo basse / chant sera agrémenté de percussions grâce à une magnifique palette en bois avec un tambourin posé sur une planche de bois, c’est rustique mais ca fait son effet ! Au bout de quelques musiques Brice quittera ses habits pour se retrouver en boxer / porte jarretelles pour le bonheur de ces dames. La mise en scène est soignée, aussi bien par l’habillement, l’utilisation de la cage ou du fauteuil, mais reste surprenante, les effets de lumière permettant également de donner un côté tantôt intime, tantôt psychédélique. Au niveau des compositions, on retrouve une certaine liberté dans les textes mais la façon de chanter de façon légère des textes à la fois humoristiques, dérangeant voire glauque apporte vraiment un univers très spécial au groupe qui fera passer un bon moment aux spectateurs entassés sous le chapiteau pendant près d’une heure. Notons que le groupe recherche des souscripteurs pour leur futur album…



21h35, je me dirige vers notre très chère cave voutée pour découvrir la der des der de JMPZ, après quelques jours de tournées, peu d’heures de sommeil et une envie de faire bouger les mâconnais, le groupe entre sur scène pour tout donner, non pas sans émotions. Les 4 membres actuels du groupe montent sur scène pour commencer le show par une introduction instrumentale puis on nous explique que quelques surprises nous sont réservées, certaines physiques d’autres de manière numérique, toujours grâce à l’écran de projection en fond de scène. Parmi les invités présents virtuellement on retiendra Sir Jean pour le titre « Man is a man » ou encore Zed des Spicy Box pour « Ici nous sommes ». Si des morceaux du dernier album sont joués un retour dans le passé sera effectué notamment en permettant aux anciens membres de remonter sur scène pour une rétrospective musicale du groupe, et c’est bizarrement à ce moment là que le public se lâchera content de retrouver des morceaux ayant déjà un bon nombre d’années parmis lesquels « Amok » « D.K.P » ou encore « Tooloose ». Les fans de la première heure seront rassasiés pendant quelques morceaux puis on reviendra progressivement à la dernière formation connue. Un invité du dernier album fera alors son apparition sur scène en chair et en os, Gil de Missing pour chanter « Extinction Need », que dire si cette chanson fait déjà grand bruit sur l’album saura ravir le public en live par son côté tranchant. Quelques titres passent parmi lesquels Freak Style un de mes coups de cœur tous albums confondus puis un dernier invité rentre sur scène, il était attendu comme le messie : Reuno de Lofofora vient nous interpréter en exclusivité le titre « Bizarre ». Ca bouge, c’est « rockement » violent et jouissif de découvrir en live ce titre et avec l’artiste présent sur scène en prime. Pour le dernier titre tous les anciens membres remonteront sur scène pour un dernier tour de scène et le dernier titre de la soirée mais aussi du groupe. Les lumières se rallument, la rétrospective est finie est après 16 ans de bons et loyaux services locaux et nationaux, mais aussi plus de 2h de show, JMPZ est désormais fini…malheureusement !










Le changement de plateau va durer un peu plus longtemps cette fois ci, Lofofora n’ayant pas pu faire de balances dans l’après midi suite à une journée passée sur la route. Une bonne quarantaine de minutes plus tard, les lumières s’éteignent, la foule est encore présente en masse, une guitare gronde, la chaleur n’est pas retombée, en clair ca va être chaud dans tous les sens du terme ! Quatre ans après leur dernier passage dans la cave voutée, le groupe prend un malin plaisir à revenir rencontrer les mâconnais et les faire bouger. Si en 2008 le show m’avait clairement déçu par une communication quasi inexistante entre le groupe et le public mais en compensant une prestation énorme, la relation est belle est bien présente cette fois ci. Reuno n’hésitant pas à faire chanter les gens pour les chansons les plus connues de leur répertoire, dans la foule ca écoute, ca bouge et ca pogotte, quasi personne dans l’assistance ne reste de marbre à leur musique, homme ou femme et de 20 à plus de 60 ans. Le groupe est également venu présenter des titres du dernier opus sorti en novembre dernier mais déjà bien ingéré par la foule qui scande les paroles ensemble. Entre deux titres ca parle politique et musique, mais aussi de soutien à la scène locale n’hésitant pas à faire la promotion d’un festival métal local qui aura lieu prochainement. Parmi les titres coups de cœur « Le fond et la forme » faisant toujours partie de la setlist mais le nouveau titre « Elixir » étant assez intéressant également. Après un rappel, le groupe revient honorer les 20 ans de la Cavazik pour 3 titres, dont le désormais incontournable « Buvez du cul », avant de finalement sortir de scène après plus d’une heure trente de set.












En conclusion, une soirée haute en couleur mais très dynamique qui aura su plaire dans l’ensemble au public : celui de Lofofora étant assez différent de celui de JMPZ pour ne causer que de ces 2 groupes. Mais une très bonne soirée pour conclure ces deux semaines de concerts dans notre chère salle locale malgré un goût amer sur l’arrêt de JMPZ, qui je pense restera en bouche quelques temps encore chez de nombreuses personnes.

Article / Photos : Fabien Dubois
(Sauf 1 photo : Leelooze photographie.)

1 commentaire

  1. Lise
    12 h 36 min on 9 mars 2012

    Très sympa tes photos! Bravo!


Warning: Undefined variable $trackback in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/comments.php on line 36

Laisser un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/comments.php on line 61