24/02/2012 – Carte Blanche à Gran Kino – La Cave à Musique

1 Mar 2012 - 1 commentaire

Carte Blanche à Gran Kino (Gédéon / Mina Tindle / Gran Kino / Oromocto Diamond)

Cave à Musique – Mâcon (71)

24/02/2012

Vendredi 24 février 2012, la Cave à Musique proposait une Carte Blanche à Gran Kino. L’ouverture des portes étant prévue à 21h, pas mal de personnes sont déjà présentes dans la cour réaménagée spécialement pour les 20 ans : une roulotte à l’accueil, des stands de merch, un bar central mais aussi un chapiteau pour l’introduction des spectacles.

Sur les coups de 21h30, les gens sont invités à voir le spectacle de Gédéon dans le chapiteau, pour ma part, je vais interviewer Mina Tindle. (Inteview à retrouver prochainement sur notre site).

L’interview finie, je reviens dans la cour et le chapiteau étant bien rempli je ne peux pas y accéder pour voir la scène. Je vais donc découvrir les changements dans la salle qui s’est également refait une beauté pour l’occasion (peinture, tag, lumières). La cave à musique a beau « avoir » 20 ans, elle se fait une seconde jeunesse !


Le monde commence à rentrer dans la salle, je comprends donc que le spectacle d’introduction est finit. Le temps de finir mon verre et de se rapprocher de la scène Mina Tindle monte sur scène seule. Le temps d’une introduction guitare/voix les deux autres musiciens entrent en scène.  Les bases de son univers se mettent rapidement en place : de la folk et en anglais s’il vous plait ou en majeure partie pour contrer les gens qui me diront que des titres en français ont également été joués. Ce trio nous proposera des titres présents sur l’EP sorti en octobre dernier mais aussi des titres du futur album. Parmi mes coups de cœurs : « Bells », « Kingdom » ou encore « To Carry Many Small Things » déjà entendue dans un clip totalisant plus de 50000 vues sur les différentes plateformes vidéos. Au niveau du show, c’est frais, envoutant, on se laisse emmener dans cet univers calme et entrainant. Les petites erreurs pendant les morceaux sont pardonnables (malgré la semaine de résidence live) par contre le gros bémol du show est à mon goût le calme pesant entre les morceaux. Malgré les accordages de guitares déstabilisant, changements d’instruments ou encore la communication timide avec le public, on conseille ce concert à nos lecteurs, si l’EP vous a plu vous ne serez pas déçus.



Changement de plateau, le décor de Mina Tindle troque celui de Gran Kino. La salle s’éteint, deux yeux nous fixent, une voix s’élève…. Comme sortie de nulle part tout en étant mêlée à d’autres, des moments de vie courts, racontés en différentes langues. L’assemblée est attentive, les musiciens rentrent sur scène et c’est un retour (ou un allé simple pour les plus jeunes) en 1989 pour tous les spectateurs. De nombreux groupes et artistes de différents pays ont collaborés avec Gran Kino sur ce projet et ils sont présents sur scène sous forme de Samples musicaux ou chantés, accompagné par le groupe qui joue en live (à la seconde près sous risque de décaler toute une musique… ) et le sujet est maitrisé parfaitement. Ce spectacle, mis en scène par Nicolas DEWYNTER (alias Gédéon…) capte parfaitement l’attention du spectateur par sa narration et sa diversité musical (on peut passer d’une balade calme à un rock qui fait bien mal pour finalement arriver à un rap africain). Les invités sont de très bon choix, Guizmo de Tryo avec un regard assez tranchant,  Matador avec un hip hop bien « festif » ou encore Hint et leur gros son. Une vraie découverte musicale se fait à chaque titre et c’est un plus. Le dernier morceau comportait en invité surprise, présent sur scène, GW SOK, l’ex chanteur des renommés The Ex, nous livrant une prestation de haute voltige, figé au sens littéral du terme débitant ses paroles en anglais, mais arrivant à transmettre les émotions pour les non anglophones…. Les lumières s’éteignent… Nous sommes de retour en 2012. Enfin je crois.





Dernier changement de plateau, mais bizarrement la salle s’est assez vidée, quand arrive sur scène le duo Québecois d’Oromocto Diamond, qui termine leur tournée française par Mâcon. Ce duo basse / batterie + chants déjanté fait preuve d’humour avant même de jouer afin de chauffer les personnes présentes :  « En musique comme en amour, on force personne, mais si vous dansez sur nos musiques, on sera contents de partager ce moment avec vous ». La glace est brisée, et le public se lâche. Moins de 10 titres seront joués, entrecoupés d’échanges avec le public. Ce punk/rock en anglais ne laisse pas de marbre… surtout quand il est fait par ces des hôtes habités par je ne sais quelle folie (à moins que la bière en loges en attendant leur passage soit une explication). Ils en profiteront même pour jouer en plein public leur avant dernier titre en disséquant la batterie et en branchant la basse sur un mini ampli à pile… Du punk intimiste en somme.







En conclusion une très belle soirée teintée de divers styles qui collent tout à fait à l’ambiance habituelle de La Cave à Musique et qui aura su ravir une bonne partie du public. Une soirée réussie pour cette programmation des 20 ans fêtés comme ils se doivent.

Un grand merci à La Cavazik pour les accréditations mais aussi Gran Kino et Mina Tindle pour le temps accordé pour les interviews.

A bientôt sur la route…

Article : Fabien
Photos : Fabien Dubois / Leelooze photographie.

1 commentaire

  1. Sam Murdock
    5 h 47 min on 5 avril 2012

    Salut Fabien à quelle adresse je t’écris pour parler des photos d’Oromocto Diamond?


Warning: Undefined variable $trackback in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/comments.php on line 36

Laisser un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/comments.php on line 61