27/10/2012 – FESTIVAL RESONNANCES ELECTRONIQUES – Mâcon (71)

2 Nov 2012 - 0 commentaire

FESTIVAL RÉSONANCES ÉLECTRONIQUES 2012

Dubmood, Mc2, Christine, Isotroph.

La Cave à Musique – Mâcon (71)

27/10/2012

Après un vendredi placé sous le signe du rock, La Cave à Musique laissait place ce samedi à l’électro et en particulier au Festival Résonances Electroniques, une date co-réalisée avec l’association Dijonnaise Octarine et qui prend place sous notre cave voutée depuis quelques années. Cette date était d’ailleurs la soirée de lancement du Festival.

Commençant plus tard qu’une date habituelle, c’est sous les coups de 22h45 que les premières notes résonneront et une centaine de personnes sera présente pour accueillir Dubmood, projet suédois (devenu franco-suédois) d’électro 8bits teinté de rock. En plus des machines, on nous propose une prestation live à l’aide d’un batteur et d’une guitariste/chanteuse. Sous leurs aspects futuristes, casques et lunettes d’aviateurs (ou lunettes piquées au cinéma après un film 3D ?) bien ancrés sur leurs visages, nos deux musiciens feront groover une musique électro tout droit sortie des années 80/90. Si les plus gros joueurs reconnaitront certains thèmes de jeux vidéos ou même juste quelques sonorités, la plupart s’amuseront de voir notre ami suédois faire de la musique avec une Game Boy première génération, reprogrammée pour l’occasion. Des nostalgiques dans la salle ? Pour les autres nostalgiques, ce sera même l’occasion d’entendre une reprise de Plastic Bertrand version électro 8 bits, en soit tout un programme. Je suis venu, j’ai vu et entendu, je suis reparti convaincu ! Dubmood est le projet totalement barré comme je les aime..





Pour continuer la soirée, Mc2 entrera sur scène, uniquement 2 personnes cette fois et seulement des machines. Autant dire que si le premier projet avait un côté barré et parfois calme, nos 2 compères eux entrent dans le vif du sujet et autant dire que ca tabasse. A mon sens, c’est le projet le plus énergique de ce soir, apportant de la puissance à gros coups de basse, je remercierais plutôt deux fois qu’une l’inventeur du bouchon d’oreille. Pas spécialement le style de musique que je préfère mais on ne peut pas nier qu’ils savent ce qu’ils font et qu’ils le font bien. Le public entassé devant la scène ne me contredira pas !



C’est ensuite au duo Christine de prendre place sur la scène. En plus des machines, ils nous proposeront de la vidéo et bien plus qu’un simple accompagnement, elle fera partie intégrante du show. Un peu plus calmes que le duo précédent, ils nous transportent dans l’Amérique des années 80, en racontant une histoire à travers leur son et les images et si chaque morceau pourrait s’écouter indépendamment, le tout forme un mélange assez sympathique. Placés au moment idéal de la soirée ils auront la chance d’avoir le pic de fréquentation de la soirée, la Cave étant pendant leur passage assez remplie.



Enfin, le Dijonnais Isotroph, sera chargé de conclure la soirée, prévue pour durer jusqu’à 4h du matin, la salle se videra néanmoins peu à peu, et ce dernier projet un peu plus calme que les autres à mon goût ne me convaincra pas forcément. La fatigue de la veille aidant. Les plus courageux bougeront jusqu’aux dernières notes, en réclamant même encore, malgré un couvre feu approchant.


En conclusion, une soirée sympathique, malgré le fait que l’électro ne soit pas mon style de prédilection et étant principalement venu voir le projet Dubmood. Et ce seront a peu près 250 personnes venues fréquenter notre cave Mâconnaise jusqu’au bout de la nuit…

Article / Photos : Fabien Dubois

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/comments.php on line 61