[REZO] 08/12/2012 – Big Bears + Les Fatals Picards – Bourg en Bresse (01)

11 Déc 2012 - 0 commentaire

LE RÉZO

Big Bears + Les Fatals Picards

La Tannerie – Bourg en Bresse (01)

08/12/2012

On a quitté notre contrée Mâconnaise ce Samedi et délaissé la Cave à Musique qui devient ces derniers temps, notre seconde maison… Mais pas d’inquiétude, nous ne sommes pas allé bien loin, on a seulement traversé la Saône pour retrouver les Mâconnais Big Bears en première partie des Fatals Picards à la Tannerie de Bourg en Bresse. Deux groupes que l’on a déjà chroniqué (et interviewé !), le premier lors de la Fête de la Musique 2012 de Mâcon lors de son passage Place Saint Pierre, et le second pour le Festivrac 2012, mais qu’en est il d’une prestation en en configuration « salle » et quelques 6 mois plus tard ?

Arrivé en avance pour ne pas louper une note du concert, j’ai été très surpris de découvrir une jolie file d’attente devant la salle et après une petite attente dans le froid, j’entre enfin dans la salle qui est d’ailleurs joliment remplie également ! Big Bears ne tardera pas à monter sur scène et à faire rugir les guitares pour le bonheur de nos oreilles, actuellement en préparation de son futur album on retrouvera à la fois des nouveaux titres (dont je n’aurais donc pas les noms…) et des anciens déjà présents sur leur EP comme « King of the assholes », « Do u fuck on the first date » ou encore le désormais incontournable « We are bears (and we like beers) ». L’énergie est toujours présente dans ce rock uniquement chanté en anglais et le public sera plus que réceptif, nombreux jeunes improviseront un pogo en plein milieu de la foule et cela pendant quasiment toute la durée du set, mon dos s’en rappellera d’ailleurs surement pendant quelques jours ! L’équilibre est bien présent entre guitare, basse et batterie (d’ailleurs une nouvelle tête se trouvera derrière les fûts) mais aussi au niveau du chanteur/showman n’hésitant pas à aller à l’affront de ses musiciens en plein morceau et à faire participer le public. Si nos musiciens-oursons sont bien présents sur scène, la particularité du groupe réside aussi dans la projection de grosses peluches dans la foule, celles-ci se baladant alors de mains en mains et quelque fois finissant leurs vies tristement écorchées. Pour bien finir le show et aussi cette série de quelques concerts sur la route avec les Fatals, quoi de plus intelligent que d’inviter ces même Fatals sur scène pour partager un morceau et ce sera donc une version de « Johnny B Goode » à 4 guitares, 3 voix, 2 batteries et 1 basse qui nous sera proposée, pleine d’énergie, de solos et d’oublis de paroles… Mémorable !











Après un changement de plateau rapide et surtout un tour dans une zone plus fraiche, la Tannerie étant le genre de salle ou la climatisation serait la bienvenue (ou au minimum une circulation d’air…) et c’est au tour des Fatals Picards de rentrer sur scène sous les applaudissements et cris du public pour leur dernier concert de 2012. Nos quatre musiciens qui n’ont désormais de Picards que le nom, nous proposent toujours un rock au sens large allant parfois toucher du doigt la chanson, lors d’un set qui se rapprochera au niveau du choix des musiques à celui du Festivrac… logique on ne change pas tout d’un concert à l’autre lors d’une même tournée. Les fidèles seront contents d’entendre les incontournables « Punk à chien », « La sécurité de l’emploi », « Seul et célibataire » ou encore « Mon père était tellement de gauche ». Le groupe travaillant sur son futur album nous livre également deux nouveaux sons : « Pogo d’amour », ou en résumé par Paul avant la chanson « fais des pogos mais fais des bisous si tu fais mal à quelqu’un », et le second sobrement nommé « PPDE » sur la feuille collée aux retours mais aussi appelée sur le net par le doux titre « Petit Poisson D’Elevage », ou racontant l’histoire d’un poisson qui… (bon j’avoue j’ai pas réellement écouté ni cherché à comprendre les paroles de celle-ci mais à ce qu’il parait les paroles sont trouvables sur le net si ça vous intéresse). Ils se laisseront également tenter par le fait de jouer « Le jour de la mort de Johnny », la chanson interdite mais plus très inédite, malgré son indisponibilité sur les albums studios, car ils précisent qu’il fallait la jouer une dernière fois avant la fin du monde. Et après un petit rappel, ils termineront par un trio de chansons destinées à faire bouger le public : « L’amour à la Française », « Bernard Lavilliers » et « Noir(s), précisons d’ailleurs que pour cette dernière chanson le groupe la dédicace à eux même et à toute l’équipe technique les suivant sur la route, et quand on sait qu’ils font près de 100 dates par an… On leur accorde ce petit plaisir.


















Le public ayant fortement mouillé le maillot ce soir, une fois ce très bon concert fini plusieurs choix s’offrent à eux : retourner se reposer chez eux, passer boire un dernier verre au bar ou rejoindre les groupes aux stands pour acheter CD, affiches, échanger quelques mots ou en profiter pour demander une dédicace ou photo souvenir… Ce sera pour moi l’occasion d’échanger quelques mots à nos Mâconnais mais également à Laurent et Jean Marc des Fatals Picards fraichement sortis de scène et déjà assaillit par divers fans et fidèles déjà présents au Festivrac. Et pour tenir ma promesse : fin Décembre (le 22 ?) retrouvez l’émission « La vie en Rock » sur la chaine l’Enorme TV (canal 155 de la SFR Box), une émission musicale présentée par Les Fatals Picards avec plein d’invités et réalisée par un certain Julien Bloch, chanteur des Big Bears… La boucle est bouclée et le message est passé !

Article / Photos : Fabien Dubois

Aucun commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/27/d293079854/htdocs/lascenemaconnaise/wp-content/themes/lightword/comments.php on line 61